Devenir rédactrice web : témoignage de Marine

  • Témoignages
  • 11 Juillet 2019
  • Aucun commentaire

Marine a débuté la formation en rédaction web en juin 2018. Depuis, que de chemin parcouru ! Dans ce témoignage, elle nous parle de son parcours, mais aussi de son organisation quotidienne au moment de la formation. Elle donne aussi de ses nouvelles, quelques mois après avoir créé sa microentreprise et être devenue rédactrice web. Encore une source d'inspiration, je l'espère, pour vous tous !

Présentation de Marine et de son parcours professionnel avant la formation

Je m’appelle Marine Ledoux, j'ai 33 ans. Je suis mariée et j'ai deux filles de 4 et 9 ans. Je vis depuis toujours en Charente-Maritime. J'ai beaucoup déménagé, mais entre Bourcefranc et Marennes. Bref, rien de très passionnant ! J'ai un BAC STT, qui m'a permis de toucher à l'informatique. Mais c'est avec mon BAFA et BAFD (diplôme d'animation et de direction) que j'ai pu vivre. J'ai exercé pendant 15 ans le métier d'animatrice auprès des enfants dont 11 en alternant avec de la direction.

devenir rédactrice web

Quel a été le déclic pour passer de l'animation enfants à la rédaction web ?

Je connais Valérie grâce à mon ancien travail. En allant animer dans les écoles, nous nous sommes rencontrées alors qu'elle était encore Atsem. C'est donc elle qui m'a parlé de son projet de digitale nomade. Je n'y comprenais pas grand-chose au début, puis curieuse de voir ses « aventures », je l'ai suivie sur Facebook. Jusqu'au jour où Valérie a annoncé qu'elle lançait sa propre formation de rédacteur web. J'ai été conquise par le métier, car j'ai toujours rêvé d'être journaliste. Mais comme je n'aimais pas vraiment l'école et son concept, je n'ai pas poursuivi sur ce chemin-là. Quand Valérie m'a parlé de ce travail, j'ai tout de suite eu des étoiles aux yeux. Je sentais que c'était pour moi. Ayant une grande confiance en elle, j'ai sauté le pas sans hésiter !

Comment s'organiser avec un travail à temps plein et deux jeunes enfants ?

Après ma journée de travail, je m'accordais 1 heure pour apprendre, écrire et comprendre une leçon. J'ai essayé de m'organiser en faisant un module par semaine. C'était généralement le samedi que j'arrivais à l'exercice du module. Si Valérie me donnait l'énoncé de mon exercice le jour même ou le lendemain, je m'y attelais de suite. Une fois l'article envoyé, je continuais un nouveau module en attendant que Valérie me le corrige. Je ne me suis jamais servie du bloc-notes à l'écran. Tout de suite, je suis partie m'acheter un véritable sur papier.

Devenir rédactrice web professionnelle après la formation

Je n'ai pas eu de temps mort dans ma formation et je l'ai donc terminée en 3 mois... sachant que je travaillais en même temps ! J'ai posé une mise à disponibilité dans mon travail fin janvier pour le 1er juillet, étant fonctionnaire. Durant la formation, j'ai eu la chance que Valérie me fasse confiance avec quelques missions. Je touchais au maximum par mois 120 € brut. J'ai créé mon premier devis récemment pour un éventuel client qui a été intéressé par le mini-audit que je lui ai envoyé. Je n'ai pas réussi à toucher une seule agence, mais je ne désespère pas. Je continue à prospecter activement. J'ai toujours de temps en temps le syndrome de l'imposteur, et je me souviens juste après pourquoi j'ai fait ça. Pourquoi j'ai quitté mon travail, en sortant de ma zone de confort et mon salaire tous les mois. Si certains y arrivent (très bien), JE PEUX DONC Y ARRIVER !

3 conseils pour se lancer dans la rédaction web

Tu hésites peut-être à te lancer dans la formation parce que :

  1. Tu te demandes si ce métier va te plaire ? Et si surtout, tu vas y arriver ? Alors, Valérie a pensé à tout ! Elle te propose un guide gratuit pour voir si le métier te convient. Les 27 pages de ce petit manuel te permettront de te décider à t'inscrire ou pas.
  2. Le prix te fait peur ? Tu te demandes si tu dois « investir » dans cette formation ? Non, il ne faut pas avoir de craintes. Si après avoir découvert que c'était bien ça que tu voulais faire, lance-toi ! Valérie a mis en place des paiements en plusieurs fois (3 ou 10 fois). En plus, sa formation n'est pas très chère si tu compares avec d'autres formations.
  3. Tu angoisses à l'idée de quitter ton travail et ta petite zone de confort ? Hé oui, quand on a déjà une situation professionnelle, ce n'est pas facile d'alterner les deux. Tout d'abord, rien ne t'oblige à quitter ton travail pendant la formation. Tu avances à ton rythme tout en continuant de gagner ta vie sur le côté. C'est toi ensuite qui décideras si tu ne veux plus qu'être rédacteur web. Personnellement, je voulais alterner les deux mais je n'ai pas réussi, donc mon choix a été un choix de vie : écarter le travail que je faisais depuis des années.

Avec ces 3 conseils, je rajouterai que tu rencontreras « virtuellement » une formatrice avec beaucoup d'altruisme. C'est grâce à elle que j'arrive à avoir confiance. Valérie te boostera même quand tu auras des petits coups de mous (oui, on en a tous !). Elle te conseillera, te guidera pour que tu prennes le bon chemin. De plus, tu découvriras un réseau de rédacteurs, qui sont ou deviennent des passionnés. Tu entreras dans un univers de bienveillance. Alors à bientôt !

Merci Marine pour ce témoignage chaleureux !

Vous pouvez retrouver les services de Marine Ledoux sur son site web (Rédaction web et Community management). Elle tient également un blog, empli de bonheur ! N'hésitez pas à la contacter via Facebook, Instagram ou encore sa page LinkedIn.