Rédaction web : combien peut-on gagner dans ce métier ?

  • Débuter dans la rédaction web
  • 06 Juin 2019
  • 2 commentaires

C'est la question que tout le monde se pose avant de se lancer dans la rédaction web. Peut-on réellement bien gagner sa vie en devenant rédacteur web freelance ? Oui, on le peut ! Mais attention, cela vous prendra du temps. N'espérez pas vous dégager de bons revenus dès les premiers mois. Il faudra vous faire connaître et montrer votre expertise auparavant. Tout dépend également du temps que vous allez consacrer à rédiger et de la variété de vos services proposés.

Devenez un expert de la rédaction web et faites-le savoir

Lorsque l'on débute dans la rédaction web en tant que freelance, le plus difficile est de trouver ses premiers clients. Comme dans tous les métiers, il faut au départ montrer son savoir-faire. Même si l'on peut démarrer en autodidacte, se former auprès d'un professionnel est un gage de sérieux et de qualité. D'autant plus que vos premiers clients vous demanderont sûrement des exemples d'articles que vous aurez déjà rédigé. Comment présenter des textes alors que l'on débute ? Lors d'une formation, vous avez des exercices à faire pour évoluer. Vous pouvez donc présenter ceux-ci, corrigés, à vos futurs clients.

Une fois que vous maîtriserez toutes les techniques de la rédaction web, référencement naturel compris, vous allez donc devoir vous faire connaître. Plus le temps passera, plus vous prendrez de l'expérience. Vous constaterez que les clients sont plutôt fidèles envers leur rédacteur web. Le bouche à oreille, même virtuel, fera aussi son oeuvre... N'espérez donc pas gagner de quoi vivre correctement les premiers mois ! Prévoyez une autre source de revenus au départ ou bien mettez de l'argent de côté avant de vous lancer. Mais si vous êtes motivé et que vous avez acquis une bonne technique de rédaction, vos revenus augmenteront de mois en mois.

Calculez votre taux horaire moyen

Au départ de votre carrière de rédacteur web, vous irez certainement vous inscrire sur des plateformes de rédaction. Si celles-ci permettent d'acquérir de la confiance en soi... elles ne vous permettront pas de vivre correctement. Il faudra donc assez vite trouver des clients par vous-même. Vous devrez donc établir des devis pour chacun d'entre-eux. Mais comment calculer ce que vaut un article ou une newsletter ? Tout simplement en prévoyant le temps que vous allez passer dessus. Bien sûr, au début, vous aurez du mal à calculer cette durée. Mais avec l'expérience, vous serez à même d'estimer correctement votre temps de rédaction.

Alors, comment calculer votre taux horaire moyen ? Vous devez vous baser sur plusieurs éléments :

  • Le type de contenu : Est-ce un article, une newsletter, une fiche-produit ? Selon le contenu, vous devrez travailler le SEO (référencement naturel) ou pas.
  • Le sujet : Est-ce un sujet que vous maîtrisez ? Ou bien allez-vous devoir faire de longues recherches ? 
  • Le nombre de mots : Vous mettrez plus de temps à rédiger un article de 800 mots qu'une fiche-produit de 300 mots...
  • Les demandes spéciales du client : Devez-vous fournir des visuels libres de droits ? Rédiger les balises ? Intégrer le contenu sur son site web ? Tout ceci vous prendra plus de temps !

Une fois votre temps estimé, vous devrez calculer votre taux horaire. Prenons l'exemple de la rédaction d'un article de 500 mots, ce qui est le contenu le plus courant. Il vous faudra faire quelques recherches et il n'y a pas de demandes spéciales du client. Vous devrez bien sûr travailler le SEO. On peut estimer ce travail à 2 heures de temps, en comptant la correction. Le Smic horaire net en France, en 2019, est de 7,72 euros. À cela, il faut ajouter les charges que vous aurez à payer. Tout dépend de votre statut, mais si vous avez opté pour la microentreprise (le nouveau nom de l'autoentreprise) alors vous aurez environ 22% de charges (sauf la première année : 5 à 7% seulement !).

Donc si l'on compte 2 heures, cela reviendrait à environ 20 euros l'article si vous avez 22% de charges et que vous souhaitez gagner le Smic, soit 0,04 cts le mot et un taux horaire à 10 euros. Bien sûr, cela reste un minimum ! N'oubliez pas que si voulez prendre des jours de congés dans l'année, ils ne vous seront pas payés. Vous aurez aussi à faire de la prospection et de l'administratif, sur du temps non payé ! Il faut donc prévoir plus que le smic...

Pour vous donner une idée, je suis actuellement à 25 euros de l'heure (s'il n'y a pas d'intégration, de recherche de visuels et de mise en page de l'article... sinon c'est plus). Pour ma part, je facturerais donc cet article à 50 euros. Bien sûr, si c'est une commande groupée et régulière, on peut tout à fait baisser légèrement ce taux. 

Gagnez plus tout en travaillant moins

Il est peu probable, surtout au début, que vous ayez 7 heures de rédaction à faire par jour, 5 jours par semaine. Donc il est vital d'augmenter votre taux horaire rapidement ! C'est pour cette raison qu'il ne faut pas démarrer avec un tarif trop bas. Bien sûr, il ne faut pas se leurrer, vous n'aurez sûrement pas le choix au début... Vous allez certainement prendre toutes les missions qui vous tombent dessus, même si elles sont sous-payées. Mais alors comment bien gagner sa vie ?

Tout simplement, en augmentant au fur et à mesure votre tarif ! À chaque nouveau client, augmentez votre tarif. Une fois votre planning bien complet, continuez à prospecter. Soit vos premiers clients, ceux qui vous payent le moins, s'alignent sur votre nouveau tarif, soit vous devrez les quitter. À vous de voir ;)

En augmentant votre tarif horaire, vous pourrez ainsi rédiger moins qu'à vos débuts... en gagnant plus !

Faisons un rapide calcul. Imaginons que vous ayez 3 articles SEO de 500 mots à rédiger par jour et que vous y passez 6 heures, 5 jours par semaine. En comptant 22% de charges et 4 semaines dans le mois, vous pouvez espérer gagner :

  • Avec un taux horaire à 15 euros brut ==} 1 800 euros brut donc 1 404 euros net 
  • Avec un taux horaire à 25 euros brut ==}  3 000 euros brut donc 2 340 euros net

Bien sûr, vous aurez différents contenus à rédiger et tous les mois ne seront pas égaux ! Mais 1 500 mots à rédiger par jour restent un objectif correct. Il faudra vous adapter en fonction des demandes de vos différents clients. 

Variez vos services proposés

Plus vous aurez de services à proposer, plus vous aurez de chance d'intéresser vos futurs clients. Apprenez à rédiger différents contenus :

  • Articles et pages web
  • Newsletters et emailing
  • Fiches-produits
  • Communiqués de presse
  • Livres blancs
  • Lettres de vente, etc.

Vous pouvez aussi proposer de la correction de textes ou de la transcription. Bref, variez vos services !

Les connaisseurs remarqueront que je ne calcule pas en tarif par mot, ce qui est assez courant dans la rédaction web. Tout simplement car j'estime qu'il y a plusieurs paramètres en prendre en compte. On ne rédige pas un article de 500 mots sur un sujet que l'on ne connaît pas du tout... comme l'on rédige un article de 500 mots sur un sujet que l'on maîtrise parfaitement ! Ce dernier nécessitera moins de recherches et vous y passerez moins de temps. Il faut aussi prendre en compte toutes les demandes spéciales d'un client. Donc pour ma part, je conseille toujours de facturer à l'heure estimée et non au nombre de mots.

Êtes-vous d'accord avec ce calcul ? Je serai heureuse d'en débattre avec vous dans les commentaires !

 

 

 

 

 

- Comment gagner plus en travaillant moins ?